Archives pour l'étiquette métier d’art

Machine de stérilisation des duvets

Saint Just en Chevalet,

Machine stérilisation des duvets

Cardelaine vient de réceptionner une machine d’occasion très rare en France (seulement deux modèles en fonctionnement) qui permet de nettoyer les duvets lors des réfections des couettes et des oreillers.

Cette machine de fabrication allemande, achetée à Dortmund permet de laver par un système vapeur et grâce à une chambre de refroidissement équipée de lampes UV.   Les fibres d’oies et de canards sont ainsi stérilisées et débarrassées des différentes bactéries.

Cet équipement permet de traiter jusqu’à 3 kg de duvet. Il permet de simplifier en une seule opération ce que nous faisons artisanalement avec notre système de lavage qui nécessite beaucoup d’énergie (eau, électricité, chaleur pour le séchage).

Avant son installation et sa mise en marche, la « bettfedernreinigung » va être remise en état courant 2014. Elle sera installée dans la Carderie.

Le modèle est ancien (1970) mais la qualité de fabrication et la simplicité du fonctionnement permettra un travail de qualité adapté à notre entreprise et son caractère artisanal.

Ce sont les transports GUISNEL qui furent chargés du déménagement jusqu’a nos ateliers.

A son arrivée à Saint Just
A son arrivée à Saint Just

Renouvellement du label Entreprise du Patrimoine Vivant

Saint Just en Chevalet, le 28 décembre 2012
« Entreprise du Patrimoine Vivant depuis 2007, inscrit aux métiers d’Art Rares de France (cadre Unesco/ISM), le Ministère de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme à travers la Ministre déléguée Fleur PELLERIN vient de renouveler l’attribution du label d’Etat à notre entreprise.
 
Seulement 1000 entreprises sont ainsi distinguées en France pour leur savoir faire. La procédure de renouvellement consistait à une étude approfondie de l’entreprise, de ses perspectives de développement et de son caractère économique au niveau local et patrimonial.
 
C’est une réelle satisfaction et un signe d’encouragement pour toute l’équipe qui travaille dans l’entreprise et notre famille  qui perpétue une activité depuis plusieurs générations.
 
Ce label est une garantie pour le consommateur et un outil de valorisation de notre savoir-faire.
Nous sommes une entreprise identitaire du Pays d’Urfé !
 
La confiance accordée par ce label, permet de poursuivre l’aventure plus sereinement et de continuer à participer au rayonnement de notre région par la transformation des ressources naturelles locales tel que la laine qui est la base de notre activité.
A travers nos réalisations, nous apportons une alternative dans le domaine de la literie qui met en avant le caractère écologique, naturel et le travail manuel.
 
Un beau cadeau de Noël. »

Cliquez sur le lien pour lire le courrier de renouvellement.

Lettre du Ministre EPV

Il y a 10 ans Cardelaine créait le matelas en latex bio artisanal

Saint Just en Chevalet,

Un peu d’histoire :

En 2002, la Literie BRISSAY-CHÂTRE – CARDELAINE déposait un dossier de candidature au concours Artinov organisé sur le département de la Loire par la Chambre des Métiers.

L’entreprise présentait un nouveau matelas, conçu quelques mois auparavant et déjà commercialisé dans la région : le matelas LAINETEX.

Nous n’avons pas été les grands gagnants mais ce fut une mise en lumière de notre réalisation et le commencement d’un succès aujourd’hui confirmé.

Ce matelas était novateur sur plusieurs points :

– le développement du « bio » dans la literie alors que la période n’était pas encore sensible à cette tendance.

– la recherche de développement d’un produit ancien et artisanal en fin de vie (le matelas en laine)

– la valorisation des matières premières naturelles et locales.

– l’innovation technique dans la réalisation du matelas traditionnel à bourrelets.

Le matelas Lainetex était un matelas en laine traditionnel avec capitons et bourrelets avec en son coeur une plaque de latex 100%  « bio » pour garantir un confort plus contemporain.

Cardelaine fabriquait depuis les années 70 et 80 des matelas de ce type composés d’une suspension en mousse de type Haute résilience. La méthode de fabrication était différente. Jean-Michel BRISSAY-CHÂTRE a apporté des modifications significatives permettant d’obtenir une optimisation des plaques.

10 ans que le Lainetex « Bio » existe. Il sera suivi en 2005 d’un grand frère le FIRSTLAINE qui permettra l’utilisation de plaques « bio » plus épaisses.

Nous sommes les créateurs de ces modèles repris par certains de nos concurrents directs. Mais les originaux, au meilleur prix et toujours fait 100% à la main vous les trouverez chez nous.