Interplumes : les garanties de notre fournisseurs.

Saint Just en Chevalet,

DSC02917

La Literie BRISSAY-CHÂTRE – CARDELAINE change de fournisseur en plumes et duvets pour la fabrication des oreillers et des couettes.

Nous achetons maintenant notre matière première en vrac auprès de la Société Interplume spécialisée dans les plumes de canards neuves.

Une nouvelle gamme va voir le jour avec une amélioration de la qualité, de l’origine et des garanties.

Nous serons sur un positionnement « haut de gamme » tout en maintenant  des prix très compétitifs.

Pour les oreillers, nous avons sélectionnés trois qualités :

– Plumette de canard / demi-duvet 15%

– Plumette de canard / trois-quarts duvet 30%

– Duvet de canard / duvet 70%

Chaque qualité sera proposé en trois conforts :

Médium, ferme et brique.

La mise à jour de notre catalogue en ligne sera effectuée dans les prochaines semaines.

Nous continuerons notre activité de nettoyage des plumes et duvets pour les réfections et les demandes particulières.

A bientôt,

L’équipe CARDELAINE

Nouvelles plaques de latex « bio » ECOLATEX

Cardelaine,

ECOLATEX est un fabricant de latex « bio » italien. Depuis de nombreuses années, nous étions en relation sur un partenariat technique et commercial pour étendre notre collection.

Aujourd’hui, après plusieurs essais et des garanties supplémentaires sur les procédés de fabrication et la certification des plaques de latex, nous développons un nouveau matelas en latex « bio » réalisé avec les mousses ECOLATEX.

Le FIRSTLAINE ECOLATEX.

www.Ecolatex.it conçoit du latex « bio » en sous-traitance pour de grandes marques françaises. Cet élément permet de tirer profit d’un partage des savoir-faire industriels.

De plus, la vulcanisation est réalisée en Italie. Une production dans l’espace européen est ainsi valorisée.

Les nouvelles plaques apportent un confort plus dynamique à nos matelas latex. Son degré de fermeté est supérieur, elles sont plus toniques et élastiques.

La différence porte essentiellement sur la provenance et le choix de la matière première (caoutchouc), les plaques ENKEV utilisées dans nos autres matelas sont de très haut de gamme à ce niveau.

Les plaques ECOLATEX apportent d’autres avantages et seul un modèle de la gamme a retenu notre attention. Le système P1 7 zones.
Caractéristique du latex ECOLATEX dans la gamme Cardelaine :
-100 % BIO (certificat ECO INSTITUT)
– plaque de 12 cm pour le FIRSTLAINE ECOLATEX
– système multizones EXTRA … soit 7 zones de confort au lieu de 3 + un système de ventilation latéral et un plateau
– densité FERME soit 85 kg/m3

Cette nouvelle gamme s’intègre dans notre collection de matelas « bio » en latex avec un prix plus interressant tout en apportant un confort plus tonique que le FIRSTLAINE normal.

Attention ! Cardelaine dénonce !

Nous ne pouvons que constater l’utilisation à des fins commerciales et mercantiles nos photographies et images sur internet et sur les prospectus de certains concurrents.

Ces utilisations frauduleuses sont contraires aux principes de la concurrence et trompent directement les consommateurs sur le produit proposé.

De plus, ces utilisations sont un préjudice pour notre entreprise; Le client peut penser que nous réalisons en sous-traitance les matelas par exemple ! … et acheter en ayant confiance attiré par une belle offre.

Depuis des années nous travaillons à la valorisation de notre métier et à ce titre nous ne souhaitons pas pénaliser les artisans qui développent notre métier et nous engageons systématiquement un dialogue pour trouver une solution amicale et de bon principe.

Nous n’interdisons pas l’utilisation de nos images mais nous demandons à ce que l’artisan précise l’origine, demande officiellement les droits (gratuits) et précise que nos entreprises n’entretiennent pas de relation commerciale. En bref que les photos ne sont pas contractuelles des réalisations de l’artisan /commerçant concerné.

 Nous accordons également l’utilisation temporaire pour ceux qui sont dans le cadre d’une création d’un site internet en attendant qu’ils puissent mettre en ligne leurs photos.

Malgré notre démarche de bon sens, certains continuent l’utilisation frauduleuse.

Aussi, CARDELAINE, publiera sur son blog régulièrement les usurpateurs.

La première liste avec les preuves :

Atelier artisanal de montpelier
Atelier artisanal de montpelier atelier-garnero-paris
atelier-saint-maur
atelier-saint-maur
cyril-gresta-a-creon
cyril-gresta-a-creon
david-lecoq-a-pavillons-sous-bois
david-lecoq-a-pavillons-sous-bois
ecologie-shop-2
ecologie-shop-2
maison-cangini sur le bon coin
maison-cangini sur le bon coin
literie-lecoq-a-neuilly-plaisance
literie-lecoq-a-neuilly-plaisance
ecologie-shop pour le FIL DE LAINE
ecologie-shop pour le FIL DE LAINE
atelier-garnero-paris1
atelier-garnero-paris1

Les matelas, source méconnue de pollution par Yves MISEREY

 

A lire dans sur lefigaro.fr, un article du journaliste Yves MISEREY sur les sources de pollution dans la literie.

« L’américain Brandon Boor et son équipe de chercheurs ont mis en évidence les émissions de ces substances dans plusieurs éléments du matelas tels que la mousse, la colle ou encore les tissus. »

Brandon BOOR
Brandon BOOR
L’exposition à ces molécules est  dangeureuse, notamment pour les nourrissons et les enfants en bas-âge : irritation de la peau, vertiges, maux de tête, nausées… mais elle l’est également pour les adultes avec des risques de nuisance à la reproduction, au développement prénatal et postnatal, à la fertilité ainsi qu’au développement du foetus et du nouveau-né, comme l’explique le réseau environnement santé.

Pour en savoir plus : http://recherche.lefigaro.fr/recherche/recherche.php?ecrivez=matelas+&go=Rechercher&charset=iso

Extrait article Publié le 7 Juin 2011 à 21h14 dans le DAILY TEXAN : traduction

Les scientifiques du monde entier se réunissent cette semaine à Austin pour expliquer les facteurs surprenants qui peuvent conduire à une maison insalubre.

Les chercheurs présenteront des études sur les facteurs qui contribuent à la pollution de l’air intérieur dans le but de promouvoir des choix plus sûrs de l’environnement dans les maisons.

Brandon Boor, diplômé en environnement et ressources en eau ingénierie, co-auteur d’une étude avec Corsi qui montre aux gens que dans de nombreux foyers, ils sont exposés à des matières dangereuses à travers leurs matelas.

« Les retardateurs de flamme [en matelas] sont utilisées pour prévenir les incendies, ce qui est évidemment une bonne chose », a expliqué Boor lors d’une présentation à la conférence. « Cependant, il y a d’importantes recherches pour suggérer qu’ils sont également une toxine environnementale. »

Il a dit beaucoup de retardateurs de flamme dans les matelas ont été interdites aux États-Unis et en Europe, mais l’équipe de recherche a montré que de nombreux matelas qui en contiennent sont encore en usage aujourd’hui. Il a déclaré que ces matériaux peuvent être cancérigènes et peuvent conduire à un certain nombre d’autres complications de santé, y compris des problèmes de thyroïde et une augmentation des facteurs de risque de l’autisme.

« L’accent est mis ici sur le sommeil micro-environnement», a déclaré Boor. «Nous dormons environ un tiers de notre vie, donc tout ce que votre matelas est l’émission, vous êtes exposé à tous les soirs pendant huit heures. »

Les intervenants à la conférence ont souligné plusieurs activités quotidiennes et des produits qui peuvent être nocifs pour la qualité de l’air intérieur. Malin Larsson, professeur à l’Université de Karlstad en Suède, a présenté une étude qui a révélé la présence de revêtements de sol PVC dans les chambres des parents peut augmenter le risque de diagnostic de l’autisme chez les enfants.

« La plupart des recherches effectuées sur l’autisme est génétique plutôt que l’environnement intérieur, » dit-elle. « Nous pensons que la grossesse et la petite enfance sont les périodes les plus importantes de l’exposition à des matières dangereuses []. »

Carl-Gustaf Bornehag, un chercheur de l’Agence suédoise National Testing and Research Institute, a étudié le contenu de la condensation de l’intérieur des maisons. Étude Son équipe a découvert que une mauvaise ventilation dans les bâtiments est une cause fréquente de problèmes de santé courants tels que le sommeil et les problèmes respiratoires.

« Il pourrait peut-être avoir quelque chose à voir avec des problèmes respiratoires», a déclaré Bornehag. »Il indique la ventilation est significatif de la façon dont nous dormons et comment nous rêvons. »